Ces familles se rendront le lendemain sur les lieux du crash dans les Alpes, un an tout juste après le drame. Pour la cérémonie à Marseille, les familles ont souhaité "de la solennité et du recueillement. Il n'y aura pas de prise de parole", selon les mêmes sources.

Aucun chef d'Etat n'est attendu pour ces cérémonies.

Les victimes étaient originaires d'une vingtaine de pays. L'Allemagne et l'Espagne ont été les deux pays les plus touchées par le drame, avec respectivement 72 et 50 morts.

Au lendemain du crash, le 25 mars, les dirigeants français, allemand et espagnol François Hollande, Angela Merkel et Mariano Rajoy s'étaient recueillis sur les lieux.

Selon l'enquête, le crash de l'A320 de Germanwings est le fait du copilote de l'avion, un Allemand de 28 ans, dépressif, qui a "volontairement" précipité l'appareil au sol.

Ces familles se rendront le lendemain sur les lieux du crash dans les Alpes, un an tout juste après le drame. Pour la cérémonie à Marseille, les familles ont souhaité "de la solennité et du recueillement. Il n'y aura pas de prise de parole", selon les mêmes sources.Aucun chef d'Etat n'est attendu pour ces cérémonies.Les victimes étaient originaires d'une vingtaine de pays. L'Allemagne et l'Espagne ont été les deux pays les plus touchées par le drame, avec respectivement 72 et 50 morts.Au lendemain du crash, le 25 mars, les dirigeants français, allemand et espagnol François Hollande, Angela Merkel et Mariano Rajoy s'étaient recueillis sur les lieux. Selon l'enquête, le crash de l'A320 de Germanwings est le fait du copilote de l'avion, un Allemand de 28 ans, dépressif, qui a "volontairement" précipité l'appareil au sol.