S'appuyant sur les premières données fournies par la boîte noire, le comité considère que l'appareil avait un indicateur de vitesse défectueux, qui a fait l'objet de réparations, sur les trois derniers vols avant l'accident. Mais ce problème s'est à nouveau manifesté au cours du vol dernier vol, a-t-il précisé. "Au total quatre vols ont souffert d'un problème lié à l'indicateur de vitesse", a indiqué lundi Soerjanto Tjahjono, responsable du comité au cours d'une conférence de presse. L'appareil, un Boeing 737-Max 8, s'est abîmé en mer de Java 12 minutes après son décollage de Jakarta, faisant 189 morts.

S'appuyant sur les premières données fournies par la boîte noire, le comité considère que l'appareil avait un indicateur de vitesse défectueux, qui a fait l'objet de réparations, sur les trois derniers vols avant l'accident. Mais ce problème s'est à nouveau manifesté au cours du vol dernier vol, a-t-il précisé. "Au total quatre vols ont souffert d'un problème lié à l'indicateur de vitesse", a indiqué lundi Soerjanto Tjahjono, responsable du comité au cours d'une conférence de presse. L'appareil, un Boeing 737-Max 8, s'est abîmé en mer de Java 12 minutes après son décollage de Jakarta, faisant 189 morts.