Le cadavre a été trouvé par les plongeurs de la garde-côtière sur le pont numéro quatre vers 13h30 dans la partie arrière du navire, a-t-on précisé de même source.

"Le corps a été ramené sur la terre ferme, les familles ont été contactées. Il faudra des tests d'ADN pour identifier le corps parce qu'il est méconnaissable au bout d'une semaine passée dans l'eau", a indiqué la même source.

Après avoir été interrompue toute la journée de vendredi, l'exploration de l'épave par environ 20 mètres de fond a repris samedi matin à l'aube.

Le Concordia s'est échoué dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à 30 mètres de la côte, après avoir heurté un rocher devant l'île toscane du Giglio, avec 4 229 personnes à son bord, dont 3 200 touristes de 60 nationalités et un millier de membres d'équipage de 40 pays différents.

Pour le moment, 8 victimes ont été identifiées formellement: six touristes, quatre Français, un Italien, un Espagnol ainsi qu'un serveur péruvien et un violoniste hongrois. Par ailleurs, 20 personnes sont portées disparues dont une dizaine d'Allemands, un jeune couple de Français et un autre de retraités américains.

LeVif.be avec L'Express.fr

Le cadavre a été trouvé par les plongeurs de la garde-côtière sur le pont numéro quatre vers 13h30 dans la partie arrière du navire, a-t-on précisé de même source. "Le corps a été ramené sur la terre ferme, les familles ont été contactées. Il faudra des tests d'ADN pour identifier le corps parce qu'il est méconnaissable au bout d'une semaine passée dans l'eau", a indiqué la même source. Après avoir été interrompue toute la journée de vendredi, l'exploration de l'épave par environ 20 mètres de fond a repris samedi matin à l'aube. Le Concordia s'est échoué dans la nuit de vendredi à samedi dernier, à 30 mètres de la côte, après avoir heurté un rocher devant l'île toscane du Giglio, avec 4 229 personnes à son bord, dont 3 200 touristes de 60 nationalités et un millier de membres d'équipage de 40 pays différents. Pour le moment, 8 victimes ont été identifiées formellement: six touristes, quatre Français, un Italien, un Espagnol ainsi qu'un serveur péruvien et un violoniste hongrois. Par ailleurs, 20 personnes sont portées disparues dont une dizaine d'Allemands, un jeune couple de Français et un autre de retraités américains.LeVif.be avec L'Express.fr