Le nombre de cas quotidiens a battu vendredi un record en Russie avec 1.786 nouveaux malades confirmés, pour un total de 11.917 et 94 morts. Parmi ceux-ci, 7.822 cas ont été enregistrés à Moscou.

"Ces derniers jours, le nombre d'hospitalisations à Moscou mais aussi de patients atteints de la forme grave de la maladie a augmenté. Le nombre de patients souffrant de pneumonie liée au coronavirus a plus que doublé par rapport à la semaine dernière, de 2.600 à 5.500 cas", a déclaré Anastasia Rakova, adjointe au maire de la capitale.

"La charge des services de santé a brusquement augmenté. Maintenant, nos hôpitaux et nos services ambulanciers atteignent leur limite", a-t-elle ajouté, cité dans un communiqué du centre opérationnel de lutte contre le Covid-19 à Moscou.

Dans une interview à l'agence de presse Ria Novosti, le maire de Moscou Sergueï Sobianine a lui indiqué que la Russie n'a pas encore atteint le pic de l'épidémie. "Nous ne sommes pas encore au pic, mais quelque part à la base du pic et même pas au milieu", a-t-il déclaré.

"Comme pronostic, la seule chose que je vais dire est qu'on a un sérieux défi devant nous, a-t-il ajouté.

La capitale russe, 12 millions d'habitants, a ordonné le confinement de sa population qui durera au moins jusqu'au 30 avril pour tenter d'enrayer la pandémie de coronavirus. L'immense majorité des régions russes l'ont suivi, le président Vladimir Poutine ayant ordonné un mois d'avril "chômé" pour inciter la population à rester chez elle.

Le nombre de cas quotidiens a battu vendredi un record en Russie avec 1.786 nouveaux malades confirmés, pour un total de 11.917 et 94 morts. Parmi ceux-ci, 7.822 cas ont été enregistrés à Moscou."Ces derniers jours, le nombre d'hospitalisations à Moscou mais aussi de patients atteints de la forme grave de la maladie a augmenté. Le nombre de patients souffrant de pneumonie liée au coronavirus a plus que doublé par rapport à la semaine dernière, de 2.600 à 5.500 cas", a déclaré Anastasia Rakova, adjointe au maire de la capitale."La charge des services de santé a brusquement augmenté. Maintenant, nos hôpitaux et nos services ambulanciers atteignent leur limite", a-t-elle ajouté, cité dans un communiqué du centre opérationnel de lutte contre le Covid-19 à Moscou.Dans une interview à l'agence de presse Ria Novosti, le maire de Moscou Sergueï Sobianine a lui indiqué que la Russie n'a pas encore atteint le pic de l'épidémie. "Nous ne sommes pas encore au pic, mais quelque part à la base du pic et même pas au milieu", a-t-il déclaré."Comme pronostic, la seule chose que je vais dire est qu'on a un sérieux défi devant nous, a-t-il ajouté.La capitale russe, 12 millions d'habitants, a ordonné le confinement de sa population qui durera au moins jusqu'au 30 avril pour tenter d'enrayer la pandémie de coronavirus. L'immense majorité des régions russes l'ont suivi, le président Vladimir Poutine ayant ordonné un mois d'avril "chômé" pour inciter la population à rester chez elle.