A la veille de la fête nationale américaine, le pays a aussi recensé 728 nouveaux décès dus au Covid-19, selon la même source, portant le nombre total de morts à 129.405.

Les Etats-Unis, de loin le pays le plus touché au monde par la maladie, ont désormais détecté près de 2,8 millions de cas en tout.

Le sud et l'ouest du territoire voient une flambée de cas, qui "met tout le pays en danger" selon les termes d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.

Nombre d'Etats ont dû mettre le déconfinement sur pause, voire faire machine arrière, refermant à la hâte bars et plages. Et le gouverneur républicain du Texas a annoncé que le port du masque serait désormais obligatoire dans les lieux publics.

Le président Donald Trump, très critiqué pour sa gestion de la pandémie, n'a que très brièvement évoqué le sujet dans le discours qu'il a prononcé vendredi soir au Mont Rushmore à l'occasion d'une soirée de feux d'artifice en l'honneur du 4 juillet.

"Les Etats-Unis d'Amérique sont le pays le plus juste et le plus exceptionnel ayant jamais existé sur la Terre", a-t-il lancé devant une foule acquise à sa cause, qui scandait "Quatre ans de plus", et dans laquelle les masques étaient rares.

A la veille de la fête nationale américaine, le pays a aussi recensé 728 nouveaux décès dus au Covid-19, selon la même source, portant le nombre total de morts à 129.405.Les Etats-Unis, de loin le pays le plus touché au monde par la maladie, ont désormais détecté près de 2,8 millions de cas en tout.Le sud et l'ouest du territoire voient une flambée de cas, qui "met tout le pays en danger" selon les termes d'Anthony Fauci, directeur de l'Institut américain des maladies infectieuses.Nombre d'Etats ont dû mettre le déconfinement sur pause, voire faire machine arrière, refermant à la hâte bars et plages. Et le gouverneur républicain du Texas a annoncé que le port du masque serait désormais obligatoire dans les lieux publics.Le président Donald Trump, très critiqué pour sa gestion de la pandémie, n'a que très brièvement évoqué le sujet dans le discours qu'il a prononcé vendredi soir au Mont Rushmore à l'occasion d'une soirée de feux d'artifice en l'honneur du 4 juillet."Les Etats-Unis d'Amérique sont le pays le plus juste et le plus exceptionnel ayant jamais existé sur la Terre", a-t-il lancé devant une foule acquise à sa cause, qui scandait "Quatre ans de plus", et dans laquelle les masques étaient rares.