Rien n'arrête Frank Underwood. Il a déjà tué, quoi ? Deux, trois témoins gênants ? Il a même poussé le président des Etats-Unis à la démission. Et manipulé tellement de gens pour faciliter son accès à la Maison-Blanche qu'il n'en est plus à une manigance près. Même lorsqu'il s'agit de placer une population entière sur écoute pour tirer électoralement profit de données personnelles. A la guerre comme à la guerre : son rival républicain, lui, entend bien gagner l'élection en truquant à son avantage les résultats d'un moteur de recherche.
...