Des casinos existent bien à Chypre, mais dans la partie nord de l'île divisée, au sein de la République turque de Chypre-Nord (RTCN), une entité reconnue uniquement par Ankara. Des agences de voyages d'Istanbul organisent même des "séjours casino" à partir de 300 euros dans cette partie de l'île contrôlée par la Turquie depuis sa division, en 1974.

Dans une interview publiée dimanche par le journal 'Fileleftheros', M. Anastasiades se dit prêt à autoriser l'ouverture de casinos dans la partie sud de l'île. Le président suggère aussi de favoriser les investissements à Chypre en exonérant d'impôts les bénéfices des entreprises qui y seraient réinvestis. Assez paradoxalement, certains observateurs, tout comme le ministre français des Finances, Pierre Moscovici, parlent, pour expliquer la situation financière difficile de Chypre, d'"économie-casino".


Des casinos existent bien à Chypre, mais dans la partie nord de l'île divisée, au sein de la République turque de Chypre-Nord (RTCN), une entité reconnue uniquement par Ankara. Des agences de voyages d'Istanbul organisent même des "séjours casino" à partir de 300 euros dans cette partie de l'île contrôlée par la Turquie depuis sa division, en 1974. Dans une interview publiée dimanche par le journal 'Fileleftheros', M. Anastasiades se dit prêt à autoriser l'ouverture de casinos dans la partie sud de l'île. Le président suggère aussi de favoriser les investissements à Chypre en exonérant d'impôts les bénéfices des entreprises qui y seraient réinvestis. Assez paradoxalement, certains observateurs, tout comme le ministre français des Finances, Pierre Moscovici, parlent, pour expliquer la situation financière difficile de Chypre, d'"économie-casino".