Dans un hurlement strident, le F15 s'arrache au sol et vire vers l'ouest. Les radars ont détecté la présence d'un avion au large de l'archipel des Senkaku. Basée sur l'île d'Okinawa, à plus de 400 kilomètres, la chasse japonaise doit identifier l'intrus. " Un Chinois, à tous les coups, commente un officier, sur la base de Naha. Tous les jours, ils nous testent et calculent le temps que nous mettons pour les intercepter. " En 2017, selon le ministère japonais de la Défense, l'armée de l'air chinoise a mené plus de 500 incursions au-dessus des îles Senkaku. En 2018, la tendance serait restée inchangée.
...