"Nous pouvons confirmer que Chen Guangcheng, sa femme et ses deux enfants sont en route pour les Etats-Unis, pour qu'il puisse poursuivre ses études dans une université américaine", a déclaré dans un communiqué la porte-parole du département d'Etat américain, Victoria Nuland.

"Nous attendons avec impatience son arrivée plus tard dans la journée aux Etats-Unis", a ajouté la porte-parole. "Nous exprimons notre satisfaction pour la manière dont nous avons pu régler cette question et soutenir le désir de M. Chen d'étudier aux Etats-Unis".

Chen a pris place avec sa femme et ses deux enfants à bord d'un vol United Airlines reliant Pékin à New York et qui devait décoller à 15H45 (09H45 HB). Mais il a été retardé et n'est parti que vers 18H00 (12H00 HB).

Le départ du militant des droits civiques met fin à un imbroglio diplomatique entre la Chine et les Etats-Unis, alors que l'exil du dissident --qui s'était réfugié six jours fin avril à l'ambassade des Etats-Unis après s'être évadé de résidence surveillée-- avait été âprement négocié par Pékin et Washington.

Levif.be, avec Belga

"Nous pouvons confirmer que Chen Guangcheng, sa femme et ses deux enfants sont en route pour les Etats-Unis, pour qu'il puisse poursuivre ses études dans une université américaine", a déclaré dans un communiqué la porte-parole du département d'Etat américain, Victoria Nuland. "Nous attendons avec impatience son arrivée plus tard dans la journée aux Etats-Unis", a ajouté la porte-parole. "Nous exprimons notre satisfaction pour la manière dont nous avons pu régler cette question et soutenir le désir de M. Chen d'étudier aux Etats-Unis". Chen a pris place avec sa femme et ses deux enfants à bord d'un vol United Airlines reliant Pékin à New York et qui devait décoller à 15H45 (09H45 HB). Mais il a été retardé et n'est parti que vers 18H00 (12H00 HB). Le départ du militant des droits civiques met fin à un imbroglio diplomatique entre la Chine et les Etats-Unis, alors que l'exil du dissident --qui s'était réfugié six jours fin avril à l'ambassade des Etats-Unis après s'être évadé de résidence surveillée-- avait été âprement négocié par Pékin et Washington. Levif.be, avec Belga