Le dernier sondage similaire publié en juillet par le Centre d'Estudis d'Opinió (CEO), institut dépendant du gouvernement régional contrôlé par les indépendantistes, faisait état de 44% d'habitants en faveur de l'indépendance et de 48,3% y étant opposés.

Ces chiffres sont basés sur les réponses de 1.315 habitants de la région, de nationalité espagnole.

Ce nouveau sondage a été réalisé entre le 16 septembre et le 7 octobre, soit avant la condamnation le 14 octobre de neuf dirigeants indépendantistes à de lourdes peines de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.

Cette sentence a entraîné de nombreuses manifestations dont certaines ont dégénéré en violences.

Le parlement et le gouvernement catalans sont contrôlés par les partis séparatistes mais la question de la sécession divise profondément cette riche région du nord-est de l'Espagne.

Le dernier sondage similaire publié en juillet par le Centre d'Estudis d'Opinió (CEO), institut dépendant du gouvernement régional contrôlé par les indépendantistes, faisait état de 44% d'habitants en faveur de l'indépendance et de 48,3% y étant opposés.Ces chiffres sont basés sur les réponses de 1.315 habitants de la région, de nationalité espagnole.Ce nouveau sondage a été réalisé entre le 16 septembre et le 7 octobre, soit avant la condamnation le 14 octobre de neuf dirigeants indépendantistes à de lourdes peines de prison pour leur rôle dans la tentative de sécession de 2017.Cette sentence a entraîné de nombreuses manifestations dont certaines ont dégénéré en violences. Le parlement et le gouvernement catalans sont contrôlés par les partis séparatistes mais la question de la sécession divise profondément cette riche région du nord-est de l'Espagne.