La cheffe du gouvernement informe dans cette lettre Donald Tusk que le Royaume-Uni demande une extension de l'article 50 du Traité de Lisbonne, qui régit le départ d'un Etat membre de l'UE, et propose que ce report se "termine le 30 juin 2019".

Donald Tusk a suggéré quant à lui un report "flexible" allant jusqu'à 12 mois, selon un haut responsable européen.

La cheffe du gouvernement informe dans cette lettre Donald Tusk que le Royaume-Uni demande une extension de l'article 50 du Traité de Lisbonne, qui régit le départ d'un Etat membre de l'UE, et propose que ce report se "termine le 30 juin 2019". Donald Tusk a suggéré quant à lui un report "flexible" allant jusqu'à 12 mois, selon un haut responsable européen.