Dilma Rousseff, soutenue par le président Luiz Inacio Lula da Silva, a gagné le premier tour de l'élection présidentielle de dimanche au Brésil mais a été contrainte à un ballotage inattendu face au social-démocrate José Serra, a indiqué le Tribunal supérieur électoral. "Nous pouvons confirmer qu'il y aura un second tour", a annoncé le président du Tribunal électoral supérieur (TSE), Ricardo Lewandowski. Selon les résultats quasi définitifs communiqués par le TSE, Dilma Rousseff a obtenu 46,5% des suffrages exprimés et son principal opposant José Serra 32,7%.

La candidate écologiste Marina Silva a créé la surprise en recueillant 19,5% des voix, soit près de six points de plus que prédit par les sondages. Le deuxième tour aura lieu le 31 octobre.

LeVif.be, avec Belga

Dilma Rousseff, soutenue par le président Luiz Inacio Lula da Silva, a gagné le premier tour de l'élection présidentielle de dimanche au Brésil mais a été contrainte à un ballotage inattendu face au social-démocrate José Serra, a indiqué le Tribunal supérieur électoral. "Nous pouvons confirmer qu'il y aura un second tour", a annoncé le président du Tribunal électoral supérieur (TSE), Ricardo Lewandowski. Selon les résultats quasi définitifs communiqués par le TSE, Dilma Rousseff a obtenu 46,5% des suffrages exprimés et son principal opposant José Serra 32,7%. La candidate écologiste Marina Silva a créé la surprise en recueillant 19,5% des voix, soit près de six points de plus que prédit par les sondages. Le deuxième tour aura lieu le 31 octobre. LeVif.be, avec Belga