Mme Hicks, qui est en charge de l'équipe de transition de M. Biden au Pentagone, a déjà travaillé au ministère américain de la Défense sous l'administration Obama. Le futur président a aussi nommé Colin Kahl, autre ancien de l'administration Obama, au poste clé de sous-secrétaire aux politiques de défense.

"Ils connaissent le Pentagone comme leur poche et sont bien équipés pour gérer les nombreux défis que traversent nos forces armées", a affirmé Joe Biden dans un communiqué. M. Biden avait par ailleurs annoncé début décembre la nomination "historique" du général afro-américain Lloyd Austin comme prochain ministre de la Défense.

Une femme, Christine Fox, avait déjà été choisie par Barack Obama comme ministre adjointe de la Défense pendant six mois entre 2013 et 2014, jusqu'à son départ à la retraite, mais sa nomination n'avait jamais été soumise à un vote de confirmation du Sénat.

Mme Hicks, qui est en charge de l'équipe de transition de M. Biden au Pentagone, a déjà travaillé au ministère américain de la Défense sous l'administration Obama. Le futur président a aussi nommé Colin Kahl, autre ancien de l'administration Obama, au poste clé de sous-secrétaire aux politiques de défense."Ils connaissent le Pentagone comme leur poche et sont bien équipés pour gérer les nombreux défis que traversent nos forces armées", a affirmé Joe Biden dans un communiqué. M. Biden avait par ailleurs annoncé début décembre la nomination "historique" du général afro-américain Lloyd Austin comme prochain ministre de la Défense. Une femme, Christine Fox, avait déjà été choisie par Barack Obama comme ministre adjointe de la Défense pendant six mois entre 2013 et 2014, jusqu'à son départ à la retraite, mais sa nomination n'avait jamais été soumise à un vote de confirmation du Sénat.