"Nous souhaitons vous informer que, à l'heure où nous parlons, six autres cadavres ont été découverts sur les lieux de l'attaque et un policier a succombé" à ses blessures, a déclaré M. Boinnet. Ces sept victimes viennent s'ajouter aux 14 annoncées dans la matinée par le président Uhuru Kenyatta. L'inspecteur général a ajouté que 28 blessés avaient été admis dans divers hôpitaux de Nairobi, sans toutefois préciser la gravité de leurs blessures. M. Boinnet a ensuite détaillé les nationalités des victimes: 16 Kényans, un Américain, un Britannique et "trois personnes d'origine africaine qui doivent encore être identifiées".

"Nous souhaitons vous informer que, à l'heure où nous parlons, six autres cadavres ont été découverts sur les lieux de l'attaque et un policier a succombé" à ses blessures, a déclaré M. Boinnet. Ces sept victimes viennent s'ajouter aux 14 annoncées dans la matinée par le président Uhuru Kenyatta. L'inspecteur général a ajouté que 28 blessés avaient été admis dans divers hôpitaux de Nairobi, sans toutefois préciser la gravité de leurs blessures. M. Boinnet a ensuite détaillé les nationalités des victimes: 16 Kényans, un Américain, un Britannique et "trois personnes d'origine africaine qui doivent encore être identifiées".