Comme Barack Obama et George W. Bush dans son second mandat, le président américain n'a pas échappé à la malédiction des "mid-terms", sa majorité à la chambre basse du Congrès ayant été cédée à l'opposition.
...