Sur une place ombragée, tout près de l'université de La Havane, Gleisi (1) tend de petits cônes de papier blanc aux passants qui attendent l'autobus. Les clients lui glissent un billet d'un peso (4 centimes d'euro) en échange d'un cornet de cacahuètes. Il y a six ans, Delcy était infirmière, mais avec un salaire de 250 pesos (10 euros) par mois, elle ne s'en sortait pas. Alors elle a changé d'activité et gagne trois fois plus qu'avant. " Ce n'est pas assez pour acheter un vélo à ma petite fille, mais c'est déjà ça. "
...