Le Premier ministre hongrois Viktor Orban devrait obtenir lundi le feu vert du parlement lui octroyant des pouvoirs radicalement renforcés dans le cadre d'un état d'urgence à durée indéterminée, que l'opposition juge "disproportionné" pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Moscou et Lagos rejoignent lundi les plus de trois milliards d'habitants de la planète confinés chez eux dans l'espoir d'enrayer la progression du Covid-19 qui fait plus de 33.000 morts, meurtri l'Europe et en particulier l'Espagne et l'talie, et fait reculer Donald Trump qui espérait alléger au plus vite les restrictions.