"Cette mesure envoie un mauvais signal quant à la valeur de l'électricité et de l'énergie en général", estime IEW. "Aucune énergie n'est en effet gratuite et il importe que les consommateurs en soient pleinement conscients. Une tarification symbolique dès le premier kW consommé aurait été préférable", juge l'organisation. Si elle accueille positivement le passage d'une tarification dégressive à une tarification progressive, qui devrait générer une diminution de la consommation globale et des pollutions, les niveaux fixés pour les points de neutralité seraient "trop élevés pour avoir un impact environnemental significatif". L'octroi de l'allocation aux propriétaires de panneaux photovoltaïques "bénéficiant déjà d'un certain volume d'électricité gratuite" lui semble également contestable. "Les ménages concernés ne seront en effet pas incités à diminuer leur consommation d'énergie". (Belga)

"Cette mesure envoie un mauvais signal quant à la valeur de l'électricité et de l'énergie en général", estime IEW. "Aucune énergie n'est en effet gratuite et il importe que les consommateurs en soient pleinement conscients. Une tarification symbolique dès le premier kW consommé aurait été préférable", juge l'organisation. Si elle accueille positivement le passage d'une tarification dégressive à une tarification progressive, qui devrait générer une diminution de la consommation globale et des pollutions, les niveaux fixés pour les points de neutralité seraient "trop élevés pour avoir un impact environnemental significatif". L'octroi de l'allocation aux propriétaires de panneaux photovoltaïques "bénéficiant déjà d'un certain volume d'électricité gratuite" lui semble également contestable. "Les ménages concernés ne seront en effet pas incités à diminuer leur consommation d'énergie". (Belga)