Au programme, Paris, Nice et une dépense totale de 13 millions d'euros. Il a en effet fallu réserver 100 hôtels, 30.000 nuitées et 7.600 billets de train pour accueillir ce beau monde. Le patron, 24e fortune de Chine, a même fait privatiser le Musée du Louvre pour y faire entrer tous ses convives.

Durant ce week-end, les Chinois visiteront Paris avant de partir vers Nice. Une partie des TGV en partance de la gare de Lyon ont été réservés et deux trains supplémentaires ont même été affrétés. Ils devraient assister, sur la promenade des Anglais, à un spectacle nautique, terrestre et aérien. Au programme : des lâchers de colombes et des survols de vieux avions de combat, rapporte Nice Matin.

Les 13 millions d'euros dépensés par le patron chinois font évidemment du bien à l'économie française. Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a d'ailleurs accueilli personnellement le patron au grand coeur. On raconte que l'homme d'affaires se laisserait bientôt tenter par les vignobles du Bordelais.

L.V.

Au programme, Paris, Nice et une dépense totale de 13 millions d'euros. Il a en effet fallu réserver 100 hôtels, 30.000 nuitées et 7.600 billets de train pour accueillir ce beau monde. Le patron, 24e fortune de Chine, a même fait privatiser le Musée du Louvre pour y faire entrer tous ses convives. Durant ce week-end, les Chinois visiteront Paris avant de partir vers Nice. Une partie des TGV en partance de la gare de Lyon ont été réservés et deux trains supplémentaires ont même été affrétés. Ils devraient assister, sur la promenade des Anglais, à un spectacle nautique, terrestre et aérien. Au programme : des lâchers de colombes et des survols de vieux avions de combat, rapporte Nice Matin.Les 13 millions d'euros dépensés par le patron chinois font évidemment du bien à l'économie française. Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, a d'ailleurs accueilli personnellement le patron au grand coeur. On raconte que l'homme d'affaires se laisserait bientôt tenter par les vignobles du Bordelais.L.V.