"Je remercie en particulier le président Heinz Fischer et le gouvernement de l'Australie", a déclaré M. Ban, s'emmêlant brièvement entre les mots anglais "Austria" (Autriche) et "Australia" (Australie).

Il s'est corrigé lui-même avec humour un peu plus tard, soulignant qu'il n'y avait "pas de kangourous en Autriche".

Le secrétaire général des Nations unies, venu dans la capitale autrichienne pour un colloque sur les pays enclavés, a ensuite pu entendre chanter Conchita Wurst, le vainqueur de l'Eurovision 2014. Il l'a assuré du soutien de l'ONU dans sa campagne pour la tolérance et contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle.

"Je remercie en particulier le président Heinz Fischer et le gouvernement de l'Australie", a déclaré M. Ban, s'emmêlant brièvement entre les mots anglais "Austria" (Autriche) et "Australia" (Australie). Il s'est corrigé lui-même avec humour un peu plus tard, soulignant qu'il n'y avait "pas de kangourous en Autriche". Le secrétaire général des Nations unies, venu dans la capitale autrichienne pour un colloque sur les pays enclavés, a ensuite pu entendre chanter Conchita Wurst, le vainqueur de l'Eurovision 2014. Il l'a assuré du soutien de l'ONU dans sa campagne pour la tolérance et contre les discriminations liées à l'orientation sexuelle.