Arne Stavnes était apparu dans les pages du journal Verdens Gang (VG) aux commandes d'un hors-bord patrouillant les eaux autour d'Utøya, l'île où l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik a massacré 69 personnes en 2011, un carnage dont la Norvège a marqué le cinquième anniversaire vendredi.

La photo avait provoqué quelques commentaires sarcastiques de lecteurs agacés par l'absence de gilet de sauvetage, pourtant obligatoire en Norvège sur les embarcations de moins de 8 mètres.

L'intègre policier a battu sa coulpe et publié une photo de la contredanse de 500 couronnes (53 euros) qu'il s'est lui-même infligé.

Selon une enquête publiée l'an dernier, 80% des Norvégiens font confiance à leur police, malgré les défaillances observées lors des attaques de Breivik, qui avait tué au total 77 personnes le 22 juillet 2011.

Arne Stavnes était apparu dans les pages du journal Verdens Gang (VG) aux commandes d'un hors-bord patrouillant les eaux autour d'Utøya, l'île où l'extrémiste de droite Anders Behring Breivik a massacré 69 personnes en 2011, un carnage dont la Norvège a marqué le cinquième anniversaire vendredi.La photo avait provoqué quelques commentaires sarcastiques de lecteurs agacés par l'absence de gilet de sauvetage, pourtant obligatoire en Norvège sur les embarcations de moins de 8 mètres.L'intègre policier a battu sa coulpe et publié une photo de la contredanse de 500 couronnes (53 euros) qu'il s'est lui-même infligé.Selon une enquête publiée l'an dernier, 80% des Norvégiens font confiance à leur police, malgré les défaillances observées lors des attaques de Breivik, qui avait tué au total 77 personnes le 22 juillet 2011.