La RATP a retiré vendredi de la circulation un métro dont l'intérieur d'une rame avait en partie été recouvert avec du papier cadeau rose vif.

"On ne sait pas qui a décoré le train. C'est un individu lambda, mais pas un employé", a expliqué la RATP, sans être en mesure de préciser où et quand cette "décoration" avait eu lieu.

Environ un tiers de cette rame de la ligne 8 du métro parisien avait été soigneusement recouverte du sol au plafond de papier cadeau rose à motifs, a témoigné un voyageur vendredi matin.

"Dès qu'on s'en est aperçu, on a retiré le train de la circulation", a souligné la RATP. Plusieurs usagers, surpris ou ravis, ont pris cette rame en photo et l'ont diffusé sur les réseaux sociaux.

A l'origine de cette plaisanterie, pas un "individu lambda" mais un collectif d'artistes baptisé Sisaprod. "Le but, c'était d'amuser les gens", a expliqué à l'AFP Cléa Polar, membre de ce collectif, qui a soigneusement emballé environ un tiers de cette rame de la ligne 8 du métro parisien du sol au plafond avec du papier cadeau rose à motifs, avec cinq de ses amis.

"On a pris le premier métro pour faire ça. Beaucoup de gens nous parlaient et trouvaient ça assez sympa", a-t-elle dit, expliquant que l'emballage avait duré "environ 35 minutes".

La RATP a retiré vendredi de la circulation un métro dont l'intérieur d'une rame avait en partie été recouvert avec du papier cadeau rose vif. "On ne sait pas qui a décoré le train. C'est un individu lambda, mais pas un employé", a expliqué la RATP, sans être en mesure de préciser où et quand cette "décoration" avait eu lieu. Environ un tiers de cette rame de la ligne 8 du métro parisien avait été soigneusement recouverte du sol au plafond de papier cadeau rose à motifs, a témoigné un voyageur vendredi matin. "Dès qu'on s'en est aperçu, on a retiré le train de la circulation", a souligné la RATP. Plusieurs usagers, surpris ou ravis, ont pris cette rame en photo et l'ont diffusé sur les réseaux sociaux. A l'origine de cette plaisanterie, pas un "individu lambda" mais un collectif d'artistes baptisé Sisaprod. "Le but, c'était d'amuser les gens", a expliqué à l'AFP Cléa Polar, membre de ce collectif, qui a soigneusement emballé environ un tiers de cette rame de la ligne 8 du métro parisien du sol au plafond avec du papier cadeau rose à motifs, avec cinq de ses amis. "On a pris le premier métro pour faire ça. Beaucoup de gens nous parlaient et trouvaient ça assez sympa", a-t-elle dit, expliquant que l'emballage avait duré "environ 35 minutes".