Empreintes, poils et autres données tendent à prouver à 95% qu'un homme des neiges vivrait dans cette contrée montagneuse. Les chercheurs ont même milité pour la création d'un centre d'étude spécialement dédié au Yeti. Il est pourtant fort à parier, même si cela doit décevoir les fans de l'homme poilu, que cette découverte s'inscrit dans la politique touristique de la région de Kemerovo qui organise régulièrement des évènements autour du Yéti.

Le Yeti vivrait surtout au Népal et au Tibet, mais connaît plusieurs variantes à travers le monde. Il s'agirait d'un primate recouvert de poils et dont la taille varierait entre 1,50 et 3,75 mètres. Mais personne à travers le monde n'a encore pu prouver son existence.

LeVif.be

Empreintes, poils et autres données tendent à prouver à 95% qu'un homme des neiges vivrait dans cette contrée montagneuse. Les chercheurs ont même milité pour la création d'un centre d'étude spécialement dédié au Yeti. Il est pourtant fort à parier, même si cela doit décevoir les fans de l'homme poilu, que cette découverte s'inscrit dans la politique touristique de la région de Kemerovo qui organise régulièrement des évènements autour du Yéti. Le Yeti vivrait surtout au Népal et au Tibet, mais connaît plusieurs variantes à travers le monde. Il s'agirait d'un primate recouvert de poils et dont la taille varierait entre 1,50 et 3,75 mètres. Mais personne à travers le monde n'a encore pu prouver son existence. LeVif.be