Richard Howard est tombé sous les balles allemandes lors de la bataille de Messines, le 7 juin 1917. Il avait été enrôlé un an plus tôt, à l'âge de 35 ans, dans le 10e bataillon du régiment du duc de Wellington. Avant de rejoindre l'armée, Richard Howard était luthier amateur et musicien de music-hall dans la ville Leeds. Il s'était lancé dans la construction de son propre violon. Il n'a, hélas, pas pu achever son oeuvre avant son appel sous les drapeaux. L'instrument va rester en état avant d'être acheté dans une vente par le luthier Roger Claridge qui va l'assembler et le revendre à Sweeney. Le violoniste va essayer des dizaines de violons. Mais il se sent irrémédiablement attiré par cet instrument. Une fois chez lui, intrigué par l'état neuf du violon alors que sa date de fabrication indique 1915, le musicien et le père de ce dernier se lance à la recherche de l'histoire que cache cet intrigant violon.

Lorsqu'il découvre toute l'histoire, le violoniste décide de se rendre sur la tombe de Richard Howard, à Ypres, pour y jouer des heures durant. Le musicien a transcrit l'histoire incroyable de ce violon dans un spectacle itinérant.

Richard Howard est tombé sous les balles allemandes lors de la bataille de Messines, le 7 juin 1917. Il avait été enrôlé un an plus tôt, à l'âge de 35 ans, dans le 10e bataillon du régiment du duc de Wellington. Avant de rejoindre l'armée, Richard Howard était luthier amateur et musicien de music-hall dans la ville Leeds. Il s'était lancé dans la construction de son propre violon. Il n'a, hélas, pas pu achever son oeuvre avant son appel sous les drapeaux. L'instrument va rester en état avant d'être acheté dans une vente par le luthier Roger Claridge qui va l'assembler et le revendre à Sweeney. Le violoniste va essayer des dizaines de violons. Mais il se sent irrémédiablement attiré par cet instrument. Une fois chez lui, intrigué par l'état neuf du violon alors que sa date de fabrication indique 1915, le musicien et le père de ce dernier se lance à la recherche de l'histoire que cache cet intrigant violon. Lorsqu'il découvre toute l'histoire, le violoniste décide de se rendre sur la tombe de Richard Howard, à Ypres, pour y jouer des heures durant. Le musicien a transcrit l'histoire incroyable de ce violon dans un spectacle itinérant.