La chaîne Cuatro, qui appartient à la marque espagnole Mediaset, une filiale du groupe de l'ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi, lance l'émission en collaboration avec Warner. Le programme, qui démarre en février et s'étale sur une période de six semaines, s'inspire du feuilleton de téléréalité de la chaîne nord-américaine Lifetime intitulé "The Sisterhood: becoming nuns".

"Le but de ce programme n'est pas de lancer une polémique, mais de susciter un débat sain à propos de la vocation religieuse" déclare Mariano Blanco, le directeur de production de Cuatro. "Les congrégations religieuses reconnaissent que cette émission peut être utile si elle incite un plus grand nombre de personnes à manifester leur vocation religieuse."

Selon le directeur, les cinq protagonistes ont été sélectionnées en fonction de leur "vocation" et "de leur intention "de se faire nonne". Il s'agirait de jeunes filles normales, naturelles et "plus modernes qu'on pense".

Pendant six semaines, les participantes s'immergeront dans la vie quotidienne de communautés religieuses de différentes villes d'Espagne - Madrid, Grenade, Alicante - et en Bolivie au coeur de la jungle.

Belga/CB

La chaîne Cuatro, qui appartient à la marque espagnole Mediaset, une filiale du groupe de l'ancien premier ministre italien Silvio Berlusconi, lance l'émission en collaboration avec Warner. Le programme, qui démarre en février et s'étale sur une période de six semaines, s'inspire du feuilleton de téléréalité de la chaîne nord-américaine Lifetime intitulé "The Sisterhood: becoming nuns"."Le but de ce programme n'est pas de lancer une polémique, mais de susciter un débat sain à propos de la vocation religieuse" déclare Mariano Blanco, le directeur de production de Cuatro. "Les congrégations religieuses reconnaissent que cette émission peut être utile si elle incite un plus grand nombre de personnes à manifester leur vocation religieuse." Selon le directeur, les cinq protagonistes ont été sélectionnées en fonction de leur "vocation" et "de leur intention "de se faire nonne". Il s'agirait de jeunes filles normales, naturelles et "plus modernes qu'on pense".Pendant six semaines, les participantes s'immergeront dans la vie quotidienne de communautés religieuses de différentes villes d'Espagne - Madrid, Grenade, Alicante - et en Bolivie au coeur de la jungle. Belga/CB