La police a annoncé jeudi l'arrestation d'un suspect dans le cadre de multiples braquages de pharmacie. L'homme demandait en priorité les recettes de l'officine et du viagra, ce médicament qui sert au traitement de l'impuissance masculine. Il procédait ensuite à un trafic des pilules, qui, couplées avec de l'ecstasy, sont consommées en soirée pour multiplier les capacités et les envies sexuelles. Les adeptes nomment cette drogue hybride la " sexstasy ".

La police recherchait le suspect depuis le début du mois de janvier. Plusieurs pharmacies avaient porté plainte suite à des braquages à main armée réalisés par un homme seul et dont le modus operandi se répétait : seuls les boites de viagra et l'argent liquide intéressaient ce criminel visiblement en mal d'inspiration sur la fin de sa carrière.

G.B. avec Belga.

La police a annoncé jeudi l'arrestation d'un suspect dans le cadre de multiples braquages de pharmacie. L'homme demandait en priorité les recettes de l'officine et du viagra, ce médicament qui sert au traitement de l'impuissance masculine. Il procédait ensuite à un trafic des pilules, qui, couplées avec de l'ecstasy, sont consommées en soirée pour multiplier les capacités et les envies sexuelles. Les adeptes nomment cette drogue hybride la " sexstasy ".La police recherchait le suspect depuis le début du mois de janvier. Plusieurs pharmacies avaient porté plainte suite à des braquages à main armée réalisés par un homme seul et dont le modus operandi se répétait : seuls les boites de viagra et l'argent liquide intéressaient ce criminel visiblement en mal d'inspiration sur la fin de sa carrière.G.B. avec Belga.