"Destino", réalisé en 1946 , raconte l'histoire surréaliste d'une femme qui veut délivrer Chronos d'une forteresse imaginaire. On retrouve indéniablement la patte du peintre dans ce court-métrage. À la fin des années 30, Dali s'exile aux États-Unis. En 1945, il rencontre Walt Disney qui lui propose une collaboration. Dali va travailler durant 8 mois sur le projet qui tombera, pour des raisons économiques à l'eau. L'artiste va réaliser des dizaines et des dizaines de croquis et participera à la réalisation du story-board. Seules 18 secondes ( à partir de 5'20) seront effectivement produites à l'époque. Ce projet va somnoler durant quatre décennies avant d'être ranimé par le neveu de Walt Disney. Une équipe de 25 animateurs va compléter l'ensemble et lui redonner vie en 2003.

"Destino", réalisé en 1946 , raconte l'histoire surréaliste d'une femme qui veut délivrer Chronos d'une forteresse imaginaire. On retrouve indéniablement la patte du peintre dans ce court-métrage. À la fin des années 30, Dali s'exile aux États-Unis. En 1945, il rencontre Walt Disney qui lui propose une collaboration. Dali va travailler durant 8 mois sur le projet qui tombera, pour des raisons économiques à l'eau. L'artiste va réaliser des dizaines et des dizaines de croquis et participera à la réalisation du story-board. Seules 18 secondes ( à partir de 5'20) seront effectivement produites à l'époque. Ce projet va somnoler durant quatre décennies avant d'être ranimé par le neveu de Walt Disney. Une équipe de 25 animateurs va compléter l'ensemble et lui redonner vie en 2003.