Une triple explosion suivie d'un gros dégagement de fumée a été constatée mercredi soir dans le quartier de Jolibois, à Waterloo. Les pompiers de Braine-l'Alleud se sont rapidement rendus maîtres du sinistre. Un homme qui vivait dans la maison située le long de la chaussée de Bruxelles est décédé dans l'incendie. L'origine du sinistre pouvant a priori s'avérer suspecte, l'affaire a aussitôt été mise à l'instruction. Un expert en incendie et un médecin légiste sont descendus sur les lieux. Les premiers rapports parvenus au parquet de Nivelles indiquent que le feu aurait couvé assez longtemps avant de provoquer l'explosion d'une chaudière ou de bonbonnes de gaz. Aucune trace de produit accélérant n'a été découverte. Le légiste n'a rien décelé de suspect non plus. "L'enquête se poursuit, mais la thèse de l'incendie accidentel semble désormais privilégiée", précise-t-on au parquet de Nivelles. (Belga)

Une triple explosion suivie d'un gros dégagement de fumée a été constatée mercredi soir dans le quartier de Jolibois, à Waterloo. Les pompiers de Braine-l'Alleud se sont rapidement rendus maîtres du sinistre. Un homme qui vivait dans la maison située le long de la chaussée de Bruxelles est décédé dans l'incendie. L'origine du sinistre pouvant a priori s'avérer suspecte, l'affaire a aussitôt été mise à l'instruction. Un expert en incendie et un médecin légiste sont descendus sur les lieux. Les premiers rapports parvenus au parquet de Nivelles indiquent que le feu aurait couvé assez longtemps avant de provoquer l'explosion d'une chaudière ou de bonbonnes de gaz. Aucune trace de produit accélérant n'a été découverte. Le légiste n'a rien décelé de suspect non plus. "L'enquête se poursuit, mais la thèse de l'incendie accidentel semble désormais privilégiée", précise-t-on au parquet de Nivelles. (Belga)