Ce vendredi, l'entreprise est à l'arrêt. Les équipes travaillant sur les produits chauds pourraient reprendre le travail lundi; mais la partie froide, concernée par l'incendie, restera hors-service pendant une durée encore indéterminée. Le comité de crise précisera tout cela dans l'après-midi. Les travailleurs sont, à présent, en chômage technique. La direction fera des points réguliers sur la situation, tout au long la journée, a confirmé Caroline Marlair, porte-parole de NLMK La Louvière. (Belga)

Ce vendredi, l'entreprise est à l'arrêt. Les équipes travaillant sur les produits chauds pourraient reprendre le travail lundi; mais la partie froide, concernée par l'incendie, restera hors-service pendant une durée encore indéterminée. Le comité de crise précisera tout cela dans l'après-midi. Les travailleurs sont, à présent, en chômage technique. La direction fera des points réguliers sur la situation, tout au long la journée, a confirmé Caroline Marlair, porte-parole de NLMK La Louvière. (Belga)