L'incendie s'est déclaré vers 23H00, pour une raison encore inconnue, dans des bureaux situés au-dessus d'une imprimerie, dans le nord-est de Paris, a appris l'AFP auprès des pompiers. Le sinistre qui a ravagé les 3e et 4e étages du bâtiment, sur une surface d'environ 1.000 m2, n'a pas fait de victime mais dégagé beaucoup de fumée et une forte odeur âcre qui a été ressentie dans plusieurs arrondissements de la ville. "La surface importante --deux étages de 500 m2-- fait que cela dégage beaucoup de fumée, mais il n'y a pas de victime", a expliqué à l'AFP un responsable des pompiers. La forte odeur âcre a inquiété de nombreux Parisiens, qui ont appelé en masse les services de secours. Quelque 400 appels avaient été recensés par les pompiers vers 01h30. Quatre-vingt-dix pompiers ont été mobilisés et l'incendie a été circonscrit vers 01h30. (Belga)

L'incendie s'est déclaré vers 23H00, pour une raison encore inconnue, dans des bureaux situés au-dessus d'une imprimerie, dans le nord-est de Paris, a appris l'AFP auprès des pompiers. Le sinistre qui a ravagé les 3e et 4e étages du bâtiment, sur une surface d'environ 1.000 m2, n'a pas fait de victime mais dégagé beaucoup de fumée et une forte odeur âcre qui a été ressentie dans plusieurs arrondissements de la ville. "La surface importante --deux étages de 500 m2-- fait que cela dégage beaucoup de fumée, mais il n'y a pas de victime", a expliqué à l'AFP un responsable des pompiers. La forte odeur âcre a inquiété de nombreux Parisiens, qui ont appelé en masse les services de secours. Quelque 400 appels avaient été recensés par les pompiers vers 01h30. Quatre-vingt-dix pompiers ont été mobilisés et l'incendie a été circonscrit vers 01h30. (Belga)