Selon un membre de l'armée chargée de coordonner les secours, le capitaine Shahid Ahsan Bhuiyan, "le bilan s'élève désormais à 705 morts", après un précédent bilan de 654 morts fourni lundi. Il a précisé que 2.437 personnes avaient été secourues saines et sauves. Cet immeuble, le Rana Plaza, situé dans la banlieue de Dacca, abritait cinq ateliers de confection. Lorsqu'il s'est effondré comme un château de cartes, plus de 3.000 ouvriers étaient au travail alors que des fissures avaient été constatées la veille sur le bâtiment. Selon un responsable de l'enquête, des vibrations dues notamment à de gros générateurs sont à l'origine de l'effondrement du Rana Plaza, qui était déjà très fragilisé selon les témoignages de témoins. Une douzaine de personnes ont été arrêtée dans le cadre de l'enquête, dont le propriétaire de l'immeuble et les propriétaires des ateliers de confection. (Belga)

Selon un membre de l'armée chargée de coordonner les secours, le capitaine Shahid Ahsan Bhuiyan, "le bilan s'élève désormais à 705 morts", après un précédent bilan de 654 morts fourni lundi. Il a précisé que 2.437 personnes avaient été secourues saines et sauves. Cet immeuble, le Rana Plaza, situé dans la banlieue de Dacca, abritait cinq ateliers de confection. Lorsqu'il s'est effondré comme un château de cartes, plus de 3.000 ouvriers étaient au travail alors que des fissures avaient été constatées la veille sur le bâtiment. Selon un responsable de l'enquête, des vibrations dues notamment à de gros générateurs sont à l'origine de l'effondrement du Rana Plaza, qui était déjà très fragilisé selon les témoignages de témoins. Une douzaine de personnes ont été arrêtée dans le cadre de l'enquête, dont le propriétaire de l'immeuble et les propriétaires des ateliers de confection. (Belga)