Si le taux de féminisation est un peu plus élevé chez les bioingénieurs, il est moindre chez les ingénieurs civils et industriels, d'après les statistiques, puisqu'il se situe entre 12 et 18%. C'est la seule catégorie de diplômés universitaires qui connait un taux de féminisation si bas. Pour la plateforme, cette pénurie d'ingénieur(e)s porte préjudice au bon fonctionnement d'importants secteurs puisqu'ils/elles sont impliqué(e)s dans des enjeux fondamentaux comme l'industrie, les nouvelles technologies, l'agriculture, l'environnement, la mobilité, la santé, ou encore le génie civil. Pour accroître le nombre d'ingénieur(e)s, la plateforme propose donc de promouvoir le métier dès le secondaire. Une valorisation qui passe notamment par la confrontation avec la réalité professionnelle via des visites d'entreprises par exemple. La sensibilisation des jeunes à la profession d'ingénieur devrait davantage faire partie des composantes de l'éducation, ajoute la plateforme. Sur www.ingenieursbelges.be, les jeunes peuvent visionner des vidéos et interviews d'ingénieur(e)s au coeur de leur travail. En termes d'emplois, les chiffres sont encourageants car plus de 70% des diplômés ingénieurs civils et ingénieurs industriels décrochent un CDI. (Belga)

Si le taux de féminisation est un peu plus élevé chez les bioingénieurs, il est moindre chez les ingénieurs civils et industriels, d'après les statistiques, puisqu'il se situe entre 12 et 18%. C'est la seule catégorie de diplômés universitaires qui connait un taux de féminisation si bas. Pour la plateforme, cette pénurie d'ingénieur(e)s porte préjudice au bon fonctionnement d'importants secteurs puisqu'ils/elles sont impliqué(e)s dans des enjeux fondamentaux comme l'industrie, les nouvelles technologies, l'agriculture, l'environnement, la mobilité, la santé, ou encore le génie civil. Pour accroître le nombre d'ingénieur(e)s, la plateforme propose donc de promouvoir le métier dès le secondaire. Une valorisation qui passe notamment par la confrontation avec la réalité professionnelle via des visites d'entreprises par exemple. La sensibilisation des jeunes à la profession d'ingénieur devrait davantage faire partie des composantes de l'éducation, ajoute la plateforme. Sur www.ingenieursbelges.be, les jeunes peuvent visionner des vidéos et interviews d'ingénieur(e)s au coeur de leur travail. En termes d'emplois, les chiffres sont encourageants car plus de 70% des diplômés ingénieurs civils et ingénieurs industriels décrochent un CDI. (Belga)