L'EXEMPLE DE RAVACHOL

Les Français se trompaient quand ils pensaient qu'après le Second Empire, la proclamation de la Troisième République en 1871 déboucherait sur une plus grande justice sociale. Né d'un père néerlandais et d'une mère française, François Koënigstein, qui se ferait appeler Ravachol, du nom de sa mère, décida avec plusieurs acolytes de passer à l'action après la condamnation de quelques ouvriers qui, au cours d'une manifestation, en étaient venus aux mains avec la police. D'autant qu'après leur arrestation, les manifestants avaient été tabassés au commissariat. En mars 1892, Ravachol fit exploser une marmite remplie de dynamite dans les immeubles où habitaient le juge concerné et le procureur de la République. L'explosif, bricolé par des amateurs, ne fit pas de morts, tout au plus sept blessés.
...