Dans ses jeunes années, Napoléon ne donne pas l'impression d'être très robuste. Le fils d'un général allemand le décrit en ces termes : " Bonaparte était plutôt délicat et même maigre ; il avait un visage émacié mais un profil très prononcé. Il avait l'air sérieux et énergique. Ses cheveux noirs, non poudrés, lui recouvraient ses épaules et étaient rassemblés en une queue-de-cheval qui lui descendait jusqu'au milieu du dos. " A la même époque, le général von Graffenried von Gerzensee écrit : " Bonaparte portait un simple manteau, un pantalon très ajusté orné de galons dorés et des bottes qui lui couvraient les mollets. Il toussait souvent comme s'il souffrait de phtisie et avait la cage thoracique assez creusée. Il avait une voix douce et faible, et s'exprimait en phrases courtes, précises, toujours extrêmement intéressantes. "
...