Le réhabilité

Orphelin dès son plus jeune âge, il est placé sous la tutelle brutale de boyards, puissants aristocrates terriens. Cela explique sa rancune sans limites
...

Orphelin dès son plus jeune âge, il est placé sous la tutelle brutale de boyards, puissants aristocrates terriens. Cela explique sa rancune sans limitesDevient à 16 ans le premier tsar de toutes les Russies. Après des réformes judicieuses, il perd pied psychiquement suite à la mort de sa première femme, Anastasia, dont il pense qu'elle a été empoisonnée par les boyards. Sa police spéciale, les Opritchniki, élimine massivement ces derniersFait volontiers la navette entre la salle de torture, dans les caves, et le confessionnal de la chapelleSubmergé par le chagrin du deuil, Ivan le Terrible erre dans les rues de Moscou en pleurant bruyamment. Dans un accès de rage, il provoque une fausse couche chez sa belle-fille et frappe le prince héritier à la tête. Il dépasse avec ses huit mariages le roi Henri VIII d'Angleterre. Il se rend à plusieurs reprises coupable de viol, pend ses victimes, les enterre vivantes, les jette aux ours ou, dans ses moments d'indulgence, les enferme dans un monastère. Il lui arrive de sortir avec sa milice habillée de noir, montée sur des chevaux de la même couleur, par exemple lorsqu'il massacre la totalité des 30 ou 40 000 habitants de Novgorod. Il bénéficie aujourd'hui d'une réhabilitation. Des statues sont élevées à sa gloire et Poutine voit en lui un exemple édifiant de la grandeur russe. Lorsqu'un nationaliste a vandalisé une peinture historique représentant l'assassinat du prince hériter parce qu'il y voyait un scandaleux mensonge, un partisan de Poutine, très fortuné, a financé sa défense.