Jusqu'au bout, les bourreaux tiennent à faire leur office. Le 31 août 1944, un transport de prisonniers s'est encore ébranlé de la gare de Schaerbeek, à Bruxelles, pour Buchenwald et son camp de concentration. Le Gruppenführer SS Richard Jungclaus est à la manoeuvre : hors de question, pour le big boss de la Gestapo en Belgique, d'épargner les " cas lourds " parmi celles et ceux qui ont cherché à nuire au Reich hitlérien. Samedi 2 septembre, 3 heures du matin, 1 500 détenus sont extraits de la prison de Saint-Gilles. Chacun est muni de deux colis " Croix-Rouge " et pressent dès lors le sort qui l'attend : " nach Deutschland ", alors que les armées alliées ont déjà franc...