" Chers Compatriotes,
...

" Chers Compatriotes,Cinquante-neuf ans après notre indépendance, le peuple congolais réalise par son engagement démocratique une transition du pouvoir entre un Président élu sortant et un Président élu entrant.Nous tenons à exprimer pour la première fois devant vous, notre reconnaissance au peuple congolais de nous avoir accordé à travers son suffrage, ce grand honneur. Cette confiance sera pour nous un soutien indispensable dans l'exercice de nos hautes responsabilités. Nous nous engageons donc à nous conformer scrupuleusement à nos obligations constitutionnelles susdites. [...]La force et l'unité d'un peuple reposent sur la solidarité et la réconciliation nationale. Aussi, dans le cadre d'une action concertée, nous entendons engager le Gouvernement et toutes les autorités coutumières de notre pays à oeuvrer pour la paix et la tolérance en vue d'une cohabitation pacifique entre nos différentes communautés. Par ces vertus, l'épisode douloureux des conflits tribaux et locaux qui ont endeuillé notre pays ne sera qu'un lointain et triste souvenir.Outre nos citoyens civils, les premiers garants de notre cohésion nationale sont nos forces de défense et de sécurité qui assurent un rôle primordial dans la protection et l'intégrité du territoire ainsi que dans celle des personnes et de leurs biens. Nous leur offrirons un cadre de travail digne de leur mission pour en faire une institution véritablement républicaine.Nos forces de défense et de sécurité doivent être porteuses du dialogue entre civils et leurs différents corps de métiers. La gestion de nos forces de défense et de sécurité doit se faire sans la moindre discrimination ethnique ou sociale. A compter de ce jour, elles doivent se sentir pleinement intégrées dans la nation par leurs actes. Nous voulons valoriser par une plus forte responsabilité l'attachement de nos compatriotes aux valeurs républicaines qui régissent notre nation.Chers compatriotes,Nous appelons les détenteurs de l'autorité, à tous les échelons de notre pays, au respect strict et infaillible des droits des personnes et de leurs biens conformément à la universelle des droits de l'homme, en leur demandant de réaliser leur mission dans le cadre légal. [...] Sous notre mandat, nous veillerons à garantir à chaque citoyen le respect de l'exercice de ses droits fondamentaux. Nous nous engageons à bannir toutes formes de discriminations. [...]Par sa situation géographique et en considération des enjeux géostratégiques de ses richesses naturelles et de son capital humain, la République démocratique du Congo porte une espérance pour l'Afrique et le monde. En effet, avec ses 80 millions d'habitants, ses diverses et innombrables ressources naturelles, son bassin hydrographique riche, sa forêt équatoriale dense ; capable d'apporter une solution aux enjeux climatiques, notre pays est un véritable atout pour les pays de la région, pour l'Afrique et pour notre planète. A titre d'exemple, différentes études d'organismes internationaux de référence démontrent que le potentiel de notre pays peut éradiquer la faim dans le monde. Avec ses 80 millions d'hectares de terres arables accessibles et ses 40 millions d'hectares de terres irrigables, doté d'un programme agricole innovant, le Congo peut atteindre l'autosuffisance alimentaire et nourrir deux milliards de personnes en résorbant ainsi deux fois le déficit alimentaire mondial.Dans le cadre de l'industrie automobile, la production mondiale des voitures électriques dépassera dans un futur proche celle des voitures à moteur polluant. Or, comme vous le savez tous, les matières premières essentielles pour cette industrie sont le cobalt et le lithium, dont le Congo est la première réserve mondiale. Plusieurs industries de technologie de pointe dépendent de notre sous-sol. Le bien-être de chaque Congolais est le garant d'une bonne gestion de nos ressources naturelles. [...]Chers compatriotes,Nous nous engageons à ériger un Etat moderne, pacifique, démocratique et soucieux de chaque citoyen. Un Etat où chaque institution va jouer son rôle dans le cadre du principe de séparation des pouvoirs. Un Etat qui garantira le bonheur de tous. Le gouvernement que nous allons nommer prochainement et qui sera investi par le parlement va décliner son action politique sur plusieurs priorités.La pacification de tout le territoire national en accélérant la lutte contre l'éradication des groupes armés qui sévissent et sèment la désolation auprès de nos populations ;La lutte contre la pauvreté par des actions sociales et une politique novatrice de cohésion nationale ;La réhabilitation et la consolidation d'un Etat de droit à travers des institutions solides, de proximité et équitables au service de l'emploi, de la jeunesse, de l'éducation, de la santé et de tous nos enjeux économiques et sociaux ;Une lutte efficace et déterminée contre la corruption et les antivaleurs notamment l'impunité, la mauvaise gouvernance, le tribalisme et autres ;La promotion de la presse et des médias pour en faire véritablement un quatrième pouvoir ;La valorisation de notre capital humain par la promotion des jeunes et des femmes ;Le développement des milieux ruraux par la construction des infrastructures sociales de base pour mieux maîtriser l'exode rural ;La simplification des procédures administratives dans les secteurs clé de la vie nationale pour favoriser le climat des affaires, le développement du tourisme, la libre circulation des biens et des personnes et l'accessibilité du citoyen à tous les services de l'Etat. [...]Que Dieu bénisse notre Nation !Vive la République démocratique du Congo !Vive la Renaissance africaine !Je vous remercie.