"Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un Etat libre, le droit qu'a le peuple

de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé." Le deuxième amendement de la Constitution américaine, datant du 15 décembre 1791, consacre la possession et l'usage des armes à feu aux Etats-Unis. Dans une histoire faite d'explorations, d'appropriations, d'esclavagisme, d'abolitions, de libérations et de suprématies, l'armement individuel acquiert un statut privilégié. Aujourd'hui encore, nulle part ailleurs les armes à feu ne sont aussi présentes dans une société. Jusque dans la sphère privée. Avec les tragédies qui en résultent. Comme celle de Las Vegas, le 1er octobre 2017, en plein festival country : 58 personnes abattues et plus de 500 blessées par un tireur isolé. La fusillade la plus meurtrière de tous les temps, aux Etats-Unis.

Cette photo est extraite du hors-série de 200 pages du Vif/L'Express, en vente en librairie dès le 16 octobre ou via notre shop, Il était une fois l'Amérique. Des Amérindiens à Donald Trump, les photos qui racontent l'histoire des Etats-Unis

"Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d'un Etat libre, le droit qu'a le peuplede détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé." Le deuxième amendement de la Constitution américaine, datant du 15 décembre 1791, consacre la possession et l'usage des armes à feu aux Etats-Unis. Dans une histoire faite d'explorations, d'appropriations, d'esclavagisme, d'abolitions, de libérations et de suprématies, l'armement individuel acquiert un statut privilégié. Aujourd'hui encore, nulle part ailleurs les armes à feu ne sont aussi présentes dans une société. Jusque dans la sphère privée. Avec les tragédies qui en résultent. Comme celle de Las Vegas, le 1er octobre 2017, en plein festival country : 58 personnes abattues et plus de 500 blessées par un tireur isolé. La fusillade la plus meurtrière de tous les temps, aux Etats-Unis.