Le Boucher de l'Afrique

Commence comme garçon de cuisine dans l'armée coloniale britannique. Célèbre pour ses interrogatoires barbares. Champion de boxe d'Ouganda durant de nombreuses années
...

Commence comme garçon de cuisine dans l'armée coloniale britannique. Célèbre pour ses interrogatoires barbares. Champion de boxe d'Ouganda durant de nombreuses annéesChef de l'armée après l'indépendance en 1962. Avec l'aide d'Israël, il élimine son ami le président Obote, trop à gauchePrésident de 1971 à 1979S'octroie les titres de Président à vie, de Roi d'Écosse, de maréchal, de Conquérant de l'Empire britannique, porteur de la Croix de Victoria etc.Sa carrière ressemble à celle de Mobutu, son voisin congolais. Lui aussi commence comme petite main coloniale et s'élève jusqu'à devenir un tyran pharaonique, mais Mobutu est moins prompt à faire couler le sang et restera dès lors en place plus longtemps. Amin jette ses opposants (supposés) aux crocodiles et conserve des crânes dans des réfrigérateurs pour leur faire la leçon. Le cannibalisme ne le répugne pas. Il viole à tour de bras. Seuls les musulmans échappent à sa cruauté, car il appartient lui-même à cette minorité. Il exile ou assassine des dizaines de milliers de commerçants d'origine indienne, brisant ainsi l'épine dorsale de son économie. Il se retourne même contre les Israéliens - qui l'humilient par un raid du Mossad sur Entebbe, pour libérer les otages d'un avion détourné d'Air France. Amin est renversé après son attaque téméraire de la Tanzanie, mais l'Arabie Saoudite lui offre l'asile et une pension royale pendant vingt-quatre ans.