"Je veillerai à ce que ces élections se déroulent de manière consensuelle. Je vais utiliser ces six semaines pour tracer quelques lignes stratégiques, de sorte que le nouveau président puisse démarrer avec une bonne stratégie", a-t-il dit. Guy Verhofstadt n'a pas souhaité afficher de préférences pour le nom du ou de la futur(e) président(e). Lui-même n'est pas candidat. "Je suis là ad intérim; c'est déjà plus qu'assez", a-t-il commenté à ce sujet. (VIRGINIE LEFOUR)

"Je veillerai à ce que ces élections se déroulent de manière consensuelle. Je vais utiliser ces six semaines pour tracer quelques lignes stratégiques, de sorte que le nouveau président puisse démarrer avec une bonne stratégie", a-t-il dit. Guy Verhofstadt n'a pas souhaité afficher de préférences pour le nom du ou de la futur(e) président(e). Lui-même n'est pas candidat. "Je suis là ad intérim; c'est déjà plus qu'assez", a-t-il commenté à ce sujet. (VIRGINIE LEFOUR)