Dans la foulée, une vingtaine de détenus du centre fermé de Vottem à Liège, ont également entamé une grève de la faim par solidarité. Le décès du jeune homme trouvé mort dans le centre fermé de Bruges, a été confirmé par l'Office des étrangers mais ses causes ne sont pas encore connues. "Le décès de ce ressortissant ivoirien âgé d'une vingtaine d'années, a été constaté ce (jeudi) matin. Le jeune homme a en effet été trouvé mort dans son lit. La police s'est rendue sur les lieux et mène l'enquête. Pour l'heure, l'origine de ce décès demeure inconnue. Le jeune homme se trouvait dans le centre fermé de Bruges depuis environ un mois", a expliqué Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des étrangers. (Belga)

Dans la foulée, une vingtaine de détenus du centre fermé de Vottem à Liège, ont également entamé une grève de la faim par solidarité. Le décès du jeune homme trouvé mort dans le centre fermé de Bruges, a été confirmé par l'Office des étrangers mais ses causes ne sont pas encore connues. "Le décès de ce ressortissant ivoirien âgé d'une vingtaine d'années, a été constaté ce (jeudi) matin. Le jeune homme a en effet été trouvé mort dans son lit. La police s'est rendue sur les lieux et mène l'enquête. Pour l'heure, l'origine de ce décès demeure inconnue. Le jeune homme se trouvait dans le centre fermé de Bruges depuis environ un mois", a expliqué Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des étrangers. (Belga)