Avec ses 375 machines à sous, ses 39 tables de jeux et sa salle de poker qui peut accueillir 100 joueurs, le "Grand Casino de Bruxelles", ancien Viage, est le plus grand casino en Belgique. Il enregistre un chiffre d'affaires annuel de plus de 40 millions d'euros. Depuis 2004, le casino était géré par la firme "Casinos Austria International Holding", la succursale belge du holding autrichien éponyme, et détentrice de la licence d'exploitation du casino. En mai de cette année, toutes les activités ont soudain été transférées dans une autre entreprise: Casinos Austria International Belgium, créée en janvier 2013, et qui est désormais l'exploitant officiel du casino de Bruxelles. Pour la Commission des jeux de hasard, ce transfert s'apparente à une construction illégale car Casinos Austria International Belgium ne détient pas de licence d'exploitation. "Nous sommes en train d'analyser l'affaire mais c'est un dossier très technique", a précisé le porte-parole du parquet. Celui-ci a par ailleurs fait remarquer que le Commission des jeux de hasard peut décider de retirer la licence d'exploitation si elle estime que le infractions sont évidentes. (Belga)

Avec ses 375 machines à sous, ses 39 tables de jeux et sa salle de poker qui peut accueillir 100 joueurs, le "Grand Casino de Bruxelles", ancien Viage, est le plus grand casino en Belgique. Il enregistre un chiffre d'affaires annuel de plus de 40 millions d'euros. Depuis 2004, le casino était géré par la firme "Casinos Austria International Holding", la succursale belge du holding autrichien éponyme, et détentrice de la licence d'exploitation du casino. En mai de cette année, toutes les activités ont soudain été transférées dans une autre entreprise: Casinos Austria International Belgium, créée en janvier 2013, et qui est désormais l'exploitant officiel du casino de Bruxelles. Pour la Commission des jeux de hasard, ce transfert s'apparente à une construction illégale car Casinos Austria International Belgium ne détient pas de licence d'exploitation. "Nous sommes en train d'analyser l'affaire mais c'est un dossier très technique", a précisé le porte-parole du parquet. Celui-ci a par ailleurs fait remarquer que le Commission des jeux de hasard peut décider de retirer la licence d'exploitation si elle estime que le infractions sont évidentes. (Belga)