"Le génocide a montré qu'il n'y a pas de limites à la cruauté humaine", a déclaré l'ambassadeur rwandais lors de son discours, prononcé dans une tente installée spécialement pour l'occasion dans le jardin de l'ambassade. Le diplomate chevronné Johan Van Dessel représentait la Belgique à cette cérémonie. L'ancien ambassadeur, notamment au Congo entre 1994 et 1997, a souligné dans son discours l'importance des engagements internationaux afin d'éviter qu'un génocide tel que celui qui s'est déroulé au Rwanda puisse se répéter dans le futur. La cérémonie s'est terminée par le témoignage touchant d'une femme qui a survécu à l'horreur et par une minute de silence sur le coup de midi. (Belga)

"Le génocide a montré qu'il n'y a pas de limites à la cruauté humaine", a déclaré l'ambassadeur rwandais lors de son discours, prononcé dans une tente installée spécialement pour l'occasion dans le jardin de l'ambassade. Le diplomate chevronné Johan Van Dessel représentait la Belgique à cette cérémonie. L'ancien ambassadeur, notamment au Congo entre 1994 et 1997, a souligné dans son discours l'importance des engagements internationaux afin d'éviter qu'un génocide tel que celui qui s'est déroulé au Rwanda puisse se répéter dans le futur. La cérémonie s'est terminée par le témoignage touchant d'une femme qui a survécu à l'horreur et par une minute de silence sur le coup de midi. (Belga)