Cette inculpation, menée dans le nord-ouest de la France dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en juin 2013, intervient après le refus en février de la Cour de cassation, plus haute juridiction française, d'extrader ce quinquagénaire, que Kigali accuse d'avoir participé aux massacres de 1994. (Belga)

Cette inculpation, menée dans le nord-ouest de la France dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en juin 2013, intervient après le refus en février de la Cour de cassation, plus haute juridiction française, d'extrader ce quinquagénaire, que Kigali accuse d'avoir participé aux massacres de 1994. (Belga)