Le procès de l'enseignant inculpé pour "enlèvement d'enfant" et incarcéré depuis huit mois doit durer de "deux à trois semaines", a indiqué vendredi une porte-parole du tribunal. Le trentenaire plaide non coupable de ce chef d'inculpation, pour lequel il encourt jusqu'à sept ans de prison. La justice britannique a décrété plusieurs restrictions de couverture dans cette affaire, interdisant notamment la publication d'informations permettant d'identifier la jeune fille, mineure. Jeremy Forrest avait été arrêté le 28 septembre à Bordeaux, à la suite d'un mandat d'arrêt européen émis par le Royaume-Uni. La jeune fille, qui se trouvait avec lui au moment de l'interpellation, avait été confiée à sa famille. Après son arrestation, le professeur de mathématiques avait été remis aux autorités britanniques et reconduit le 10 octobre dans son pays, où il est toujours incarcéré. (Belga)

Le procès de l'enseignant inculpé pour "enlèvement d'enfant" et incarcéré depuis huit mois doit durer de "deux à trois semaines", a indiqué vendredi une porte-parole du tribunal. Le trentenaire plaide non coupable de ce chef d'inculpation, pour lequel il encourt jusqu'à sept ans de prison. La justice britannique a décrété plusieurs restrictions de couverture dans cette affaire, interdisant notamment la publication d'informations permettant d'identifier la jeune fille, mineure. Jeremy Forrest avait été arrêté le 28 septembre à Bordeaux, à la suite d'un mandat d'arrêt européen émis par le Royaume-Uni. La jeune fille, qui se trouvait avec lui au moment de l'interpellation, avait été confiée à sa famille. Après son arrestation, le professeur de mathématiques avait été remis aux autorités britanniques et reconduit le 10 octobre dans son pays, où il est toujours incarcéré. (Belga)