"Onze soldats des forces de défense kényanes ont été blessés" et "malheureusement, trois d'entre eux ont succombé à leurs blessures", indique un porte-parole de l'armée, le colonel Cyrus Oguna, dans un communiqué. Selon une source sécuritaire kényane et un pompier, c'est une partie du parking aérien du centre commercial qui s'est effondrée, fragilisée par l'incendie ayant éclaté mardi. Le parking servait de toit à la section arrière du Westgate, notamment au premier étage d'un vaste supermarché. Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué l'attaque du Westgate, lancée samedi à la mi-journée avec des grenades et des armes automatiques. Ils ont affirmé mardi détenir encore des otages "vivants" dans le centre commercial jonché, selon eux, d'un nombre "incalculable" de cadavres. Cette attaque a fait au moins 62 morts et près de 200 blessés. (Belga)

"Onze soldats des forces de défense kényanes ont été blessés" et "malheureusement, trois d'entre eux ont succombé à leurs blessures", indique un porte-parole de l'armée, le colonel Cyrus Oguna, dans un communiqué. Selon une source sécuritaire kényane et un pompier, c'est une partie du parking aérien du centre commercial qui s'est effondrée, fragilisée par l'incendie ayant éclaté mardi. Le parking servait de toit à la section arrière du Westgate, notamment au premier étage d'un vaste supermarché. Les islamistes somaliens shebab ont revendiqué l'attaque du Westgate, lancée samedi à la mi-journée avec des grenades et des armes automatiques. Ils ont affirmé mardi détenir encore des otages "vivants" dans le centre commercial jonché, selon eux, d'un nombre "incalculable" de cadavres. Cette attaque a fait au moins 62 morts et près de 200 blessés. (Belga)