"Un certain nombre d'agresseurs sont encore dans le bâtiment, entre 10 et 15," a déclaré le ministre. "Nous pensons qu'il y a des personnes innocentes dans le bâtiment, c'est pourquoi l'opération est délicate." (Belga)

"Un certain nombre d'agresseurs sont encore dans le bâtiment, entre 10 et 15," a déclaré le ministre. "Nous pensons qu'il y a des personnes innocentes dans le bâtiment, c'est pourquoi l'opération est délicate." (Belga)