"Pour être concentrés sur ce que nous avons à faire, le président de la République a décidé qu'il n'y aurait plus de portables au Conseil des ministres", a confirmé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, lors d'un point presse à l'issue de la réunion hebdomadaire. "Chacun maintenant aura à discuter et à écouter ce qui se dit et n'aura plus à pianoter sur ce magnifique outil", a-t-il conclu, précisant qu'il avait confié son propre téléphone à un officier de sécurité, ses collègues ayant eux aussi tous laissé leurs appareils "à l'entrée". François Hollande lui-même s'est-il plié à cette règle ? "Je n'ai pas été vérifier", a plaisanté Stéphane Le Foll, qui est aussi le ministre de l'Agriculture. (Belga)

"Pour être concentrés sur ce que nous avons à faire, le président de la République a décidé qu'il n'y aurait plus de portables au Conseil des ministres", a confirmé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, lors d'un point presse à l'issue de la réunion hebdomadaire. "Chacun maintenant aura à discuter et à écouter ce qui se dit et n'aura plus à pianoter sur ce magnifique outil", a-t-il conclu, précisant qu'il avait confié son propre téléphone à un officier de sécurité, ses collègues ayant eux aussi tous laissé leurs appareils "à l'entrée". François Hollande lui-même s'est-il plié à cette règle ? "Je n'ai pas été vérifier", a plaisanté Stéphane Le Foll, qui est aussi le ministre de l'Agriculture. (Belga)