Les communes concernées (dites "protégées", soit celles qui font partie de groupes de communes sans disposer d'un service d'incendie, ndlr) rembourseraient annuellement cette avance par dix tranches égales. "Ce système permettrait de lisser une partie des charges du passé, mais aussi de verser les montants dus aux communes-centres", selon le ministre PS. Ce dernier souligne que les provinces se positionnent ainsi comme actrices à part entière en assurant une solidarité vis-à-vis des communes en difficultés dans le financement des zones de secours. Les communes concernées pourront solliciter, sur base volontaire, l'institution provinciale. (Belga)

Les communes concernées (dites "protégées", soit celles qui font partie de groupes de communes sans disposer d'un service d'incendie, ndlr) rembourseraient annuellement cette avance par dix tranches égales. "Ce système permettrait de lisser une partie des charges du passé, mais aussi de verser les montants dus aux communes-centres", selon le ministre PS. Ce dernier souligne que les provinces se positionnent ainsi comme actrices à part entière en assurant une solidarité vis-à-vis des communes en difficultés dans le financement des zones de secours. Les communes concernées pourront solliciter, sur base volontaire, l'institution provinciale. (Belga)