Cet appel d'offres vise à assurer l'entretien du "Belgica" pour la période allant de 2013 au premier trimestre 2017 inclus. Le "Belgica" a été mis en service en octobre 1984 pour des missions de service public, de recherche scientifique et de développement technologique. Ce bâtiment assure la surveillance de la qualité du milieu marin ainsi que de nombreuses campagnes de recherches scientifiques en collaboration avec l'Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la Mer du Nord (UGMM). Il est la propriété de l'Etat belge et dépend du SPP Politique scientifique. Il preste environ 3.250 heures effectives en mer, ce qui représente une activité totale d'environ 35.000 heures/hommes pour les scientifiques à bord. Chaque année, environ 210 chercheurs, dont 50 chercheurs étrangers, participent à une ou à plusieurs campagnes de recherche du Belgica. En 2005, la Politique scientifique envisageait déjà de le remplacer à partir de 2014 ou de le moderniser en invoquant son âge, ainsi que celui des appareils scientifiques embarqués. (C. GILLOT)

Cet appel d'offres vise à assurer l'entretien du "Belgica" pour la période allant de 2013 au premier trimestre 2017 inclus. Le "Belgica" a été mis en service en octobre 1984 pour des missions de service public, de recherche scientifique et de développement technologique. Ce bâtiment assure la surveillance de la qualité du milieu marin ainsi que de nombreuses campagnes de recherches scientifiques en collaboration avec l'Unité de Gestion du Modèle Mathématique de la Mer du Nord (UGMM). Il est la propriété de l'Etat belge et dépend du SPP Politique scientifique. Il preste environ 3.250 heures effectives en mer, ce qui représente une activité totale d'environ 35.000 heures/hommes pour les scientifiques à bord. Chaque année, environ 210 chercheurs, dont 50 chercheurs étrangers, participent à une ou à plusieurs campagnes de recherche du Belgica. En 2005, la Politique scientifique envisageait déjà de le remplacer à partir de 2014 ou de le moderniser en invoquant son âge, ainsi que celui des appareils scientifiques embarqués. (C. GILLOT)